Barakuro , la renaissance

Une nouvelle aventure
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [animé] Tokyo Godfathers. -Satoshi Kon-

Aller en bas 
AuteurMessage
Akhelia
Invité



MessageSujet: [animé] Tokyo Godfathers. -Satoshi Kon-   Jeu 2 Fév - 18:59

Etant donné que de très bon articles ont déjà été fait sur des animés/mangas qui me plaisent et que ces derniers sont de bonne qualité autant vous les faire parvenir directement -et ainsi m'épargner un texte présentatif- Smile

[°°°Tokyo Godfathers°°°]




Le soir de Noël, trois SDF, un homme, une jeune fille et un travesti, découvrent un bébé abandonné dans une consigne de Tokyo. À l'aide d'un indice trouvé sur l'enfant, ils partent tous trois à la recherche de ses parents.


Protégé de Katsuhiro Otomo (Akira, Steamboy), le réalisateur japonais Satoshi Kon s’émancipe en 1997 avec le thriller animé, et dérangé, Perfect Blue, qui aura d’ailleurs les honneurs d’une sortie dans les salles françaises. Il nous revient aujourd’hui avec son troisième film, Tokyo Godfathers, alors que son précédent, Millenium Actress, longtemps attendu, arrive enfin sur nos contrées le 5 avril prochain



Dans ce conte de Noël azimuté, la comédie et le drame se rejoignent dans un même excès. La mission que se sont donnés nos trois sans-abri de retrouver la mère du bébé qu’ils ont sur les bras semble à première vue bien mal partie, voire quasiment impossible. Sauf, bien sûr, si le hasard, ou plutôt la magie de Noël, n’y met pas un peu du sien. Une fois accepté ces arrangements avec le destin, le spectateur se laisse entraîner au gré de rencontres rocambolesques : des yakuzas, un tueur portoricain, un chauffeur de taxi mal loti…



La jaquette du DVD cite La vie est belle de Frank Capra en référence. La comparaison est osée, même s’il n’est pas entièrement faux que la structure et le rythme de Tokyo Godfathers évoquent les comédies américaines des années 40 et 50, celles de Howard Hawks pour ne pas le citer. Le choix de l’animation plutôt que de la prise de vues réelles, au-delà du passif du réalisateur, représente un vrai défi pour le genre. D’où un travail minutieux accordé aux décors, hyperréalistes, et aux expressions des visages, variées et parfois volontairement accentuées. Les créateurs n’ont d’ailleurs pas hésité à tourner certaines scènes en live, avant de les transposer en dessins animés. Le rendu à l’image est saisissant.



La comédie pure ne doit pas pour autant faire oublier un propos social sous-jacent, car chacun des trois protagonistes a son histoire qui l’a amené à vivre dans la rue. Un humanisme bienvenu, bien qu’un peu naïf parfois, qui finit de parachever ce joli conte pour grands enfants


Avant d’attaquer les suppléments vidéo, un petit mot des goodies de cette édition collector au packaging imposant et séduisant. Comme leur nom l’indique, cela n’apporte rien au film et à son analyse, il s’agit juste d’un plus pour les collectionneurs. Le morceau de choix attendu est bien sur le story-board complet de 650 pages. Si l’intention est louable, l’éditeur ne va pas jusqu’au bout en ne fournissant qu’une version japonaise. A moins d’être bilingue, la « lecture » de ce pavé est très vite fastidieuse. Et surtout frustrante tant on adorerait comprendre les annotations et autres textes présents qui doivent très certainement être passionnants. Ce qui devait constituer un document fantastique ne s’avère donc n’être qu’un gros tas de papier.

Heureusement, la nature des bonus est nettement plus emballante permettant à Tokyo Godfathers de rêvetir le label Collector sans que l'on puisse crier à de l'usurpation (ce qui par les temps qui courent, est pas aussi fréquent que ça).

Les procédés de l'animation (13min 57s)
Il s’agit de l’analyse technique du film, présentant les différents méthodes utilisées durant la réalisation du film : les essais vidéos pour la mise en place, les différentes techniques de dessin selon l’effet recherché, le différences entre les animateurs. Ce petit reportage est assez complet. Tout ceci est expliqué en voix off sur des exemples. Très pointu et passionnant, ce supplément est peut-être un petit peu trop court, certaines explications complexes étant trop rapidement traitées.


Animax : le documentaire (22min 05s)
Une featurette avant tout promotionnelle. On y trouve une interview de Satoshi Kon (cliquez ici pour lire la nôtre) et d’autres animateurs ainsi qu'une visite guidée des studios. Tout est fait pour donner au spectateur l’envie d’aller voir le film. Ce module n’en reste pas moins intéressant, bien supérieur aux featurettes promotionnelles vides où tout le monde s’auto-congratule dont on a l’habitude.


Le making-of : une expérience inédite (25min 41s)
Ce making of est essentiellement centré sur la reconstitution visuelle et sonore de Tokyo. Les différentes interviews de l’équipe permettent d’appréhender leur sources d’inspirations ainsi que leurs différents choix artistiques et techniques.

Conception sonore et artistique (11min 47s)
La première moitié de ce documentaire montre des photos extraites du film, accompagnées de musique. Il enchaîne sur une interview du compositeur Keiichi Suzuki nous parlant de la composition de sa BO en collaboration constante avec Satoshi Kon. Passionnant pour ceux qui s’intéresse de près à la musique de film.


copié collé de >>> http://www.ecranlarge.com/entree_pub.php


Dernière édition par le Ven 10 Fév - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nezumy
Mystic
avatar

Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 30
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: [animé] Tokyo Godfathers. -Satoshi Kon-   Jeu 2 Fév - 23:28

Je regarderais ces vacances, mais -je suis peu être trop superficielle et difficile =P- j'ai du mal avec les animes 'aux petits yeux', j'adore les personages aux traits fins et aux yeux... disproportionnés ? par exemple, j'aime plus regarder un anime comme wolf's rain ou parakiss, où les yeux sont très soignés... qu'un anime comme l'autre monde (mais j'aime beaucoup l'histoire tout de même), ou akira (j'ai d'ailleurs pas aimé le scénario non plus... *pas tapper*, bien que l'histoire est bien trouvé, le dénouement ne m'a pas du tout plus... Bref)

A voir donc ? ok ! =D
(vu que la majeur partie des animes et mangas que tu m'as proposé m'ont plus, y'a pas de raison ! ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[animé] Tokyo Godfathers. -Satoshi Kon-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Multimédia] Visuels du dessin animé Hero Factory dans le Magazine LEGO
» [Multimédia] Les HERO FACTORY auront leur dessin animé
» Blinds Test Dessins Animés
» Présentations animées de batailles sous PowerPoint
» [Fan-Film] Dessin-animé : La Route vers Karzahni

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Barakuro , la renaissance :: Divertissements :: MangAnimation-
Sauter vers: